17 juillet 2023

TCHAD :Regard de la Semaine



Une verdure beau à voir et des grands spaces non exploités 

 

Le pays dispose trente neuf(39) Millions d’hectares de terres cultivables parmis ces terres 5,6 millions sont irrugables,Mais seulement 2,2 Sont Cultivés.

Selon des témoignages des petits producteurs, la problématique de financement des petits producteurs ruraux est liée, dans une large mesure, aux perceptions et pratiques qui ne sont pas les leurs. Des pratiques qui répondent à des principes d’actions des bailleurs de fonds et du gouvernement, et où le producteur récipiendaire n’est pas suffisamment impliqué.

La deuxième Enquête sur la consommation et le secteur informel (ECOSIT 2), 55% des Tchadiens, dont la plupart en campagne, vivent en dessous de pauvreté, soit avec 144.570 francs CFA (moins de 300 US dollars) par an. «Les paysans travaillent au bénéfice des villes et pour eux-mêmes

Bien que ces dernieres années Certains cadres et opérateurs économiques ont commencé à cultiver des terres qui dépassent ce que les simples paysans cultivent Mais ça reste toujours insuffisant.

La grande partie des Tracteurs que le gouvernement a mis à la disposition de la population sont tombés en panne à défaut d’entretien et d’autres sont mal gérés

Donc il faut une approche véritablement participative de développement local où les producteurs et leurs organisations participent à l’ensemble du processus, de l’élaboration des plans de développement provinciaux à leur mise en oeuvre» a précisé un spécialiste .

La Rédaction

Haut de page