26 juin 2023

TCHAD: Regard de la Semaine

les conflits intercommunautaires,sources de haine et sous développement

Depuis quelques années les conflits intercommunautaires sont omniprésents dans presque toutes les provinces du pays .les Communautés tchadiennes qui vivaient en harmonie ont laissé la haine,le mépris et le climat de méfiance s’installés dans leurs villages,villes, fericques et autres.
Ces phénomènes ont fragilisé le vivre ensemble et entraver le développement socio-économique de notre pays .
L’agriculture et l’élevage existaient bien avant . les mésententes et les desacords sont quotidiens et font parties de la vie . Mais ils sont gérés pacifiquement sans incidents par les sages sous l’arbre à palabre .

Pourtant plus de 90% des tchadiens pratiquent des religions, qui condamnent et interdisent l’élimination de l’être humain.
Le saint coran Comdamne la tuerie dans un verset dont je cite «Quiconque tue une âme volontairement , c’est comme si il a tué tout le monde»

Dans le même siage Genèse 9:5-6 cite «
Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes, je le redemanderai à tout animal; et je redemanderai l’âme de l’homme à l’homme, à l’homme qui est son frère. son sang sera versé; car Dieu a fait l’homme à son image»donc le message est clair.

Le pays a une justice et un Ministère chargé de la réconciliation .Mais ces conflits intercommunautaires persistes et perturbes le someil de beaucoup de nos Concitoyens.

Pour lutter contre ces Conflits ,la population doit être consciente et surmonte tous les problèmes qui mènent à ces phénomènes qui faisaient assez des orphelins et des veuves .
Tout de même c’est le pays qui perd donc , les responsabilités sont partagées, le Gouvernement doit aussi prendre des mesures trés sévères en vert les bulgerants afin de presever la paix et le vivre ensemble.

La Rédaction

Haut de page