29 avril 2023

OUADDAÏ : penerie d’eau au moment de canicule à Abéché

La ville d’Abéché connaît depuis certains temps un problème récurrent d’eau potable.Le pousse pousse de 10 bidons qui se vend naguère entre 600 et 750 FCFA est vendu aujourd’hui entre 2000 et 2500 FCFA.Les citoyens lambda ne savent à quel saint se vouer.

Face à cette situation lamentable, les acteurs de la Société Civile dans le Ouaddaï se sont penchés sur cette question.Pour Mahamoud Mahamat Ali, président de l’Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (ATPDH) du Ouaddaï la responsabilité est partagée donc pour faciliter l’accès à l’eau potable, la Mairie et les personnes de bonne volonté doivent fournir de l’eau à la population.

Le Porte-parole premier adjoint de la Plateforme des Organisations de la Société Civile de la Province du Ouaddai (POSOC/PO) Mahamat Ali Moukhtar quant à lui, la ville d’Abéché souffre de pénurie d’eau en cette période comprise entre mars et juin de chaque année.A cet effet, il invite le gouvernement a remédié ce problème le plus vite que possible.

L’eau est une source de vie, le gouvernement doit trouver une solution à l’immédiat pour cette situation caniculaire qui ravage la ville d’Abéché depuis un certains temps.

𝚂𝚊𝚕𝚎𝚑 𝙷𝚊𝚜𝚜𝚊𝚗

Haut de page